STRATÉGIE DIGITALE DE THIERRY POUR 2021

Ces dernières années, et en 2020 en particulier, notre vie à tous est de plus en plus influencée par la digitalisation. Que ce soit pour communiquer, s’informer, travailler ou faire des achats, le digital devient incontournable. Naturellement, Globall Concept s’inscrit dans ce mouvement et Thierry nous fait entrevoir le chemin que nous allons emprunter en 2021.

 

Astrid : 2021 sera donc l’année du digital pour Globall concept, mais qu’entends-tu plus précisément par-là ? Juste un nouveau site web ?

Thierry : Un nouveau site est une partie importante du passage à plus de digital. Le site va servir de « réceptacle » aux campagnes de promotion digitales, et classiques aussi d’ailleurs. Le but est d’envoyer le prospect sur notre site, exactement où nous le souhaitons : sur une page produit par exemple. Aujourd’hui nous ne pouvons pas le faire, on ne peut l’envoyer que vers la version flipbook du catalogue.

 

Astrid : Cela signifie donc aussi un webshop ?

Thierry : Oui. Notre volonté est de remplacer le catalogue « lighting & decoration » par un webshop. Les avantages sont énormes. Chaque produit sera nettement mieux mis en valeur à l’aide de plusieurs photos, de vidéo, de visualisation en 3D, de conseil déco ou d’installation,… ce qui n’est pas possible dans un catalogue papier.

Ce webshop sera un des onglets importants du nouveau site. Les autres onglets seront la page de prise de contact pour les clients premium, l’accès au showroom virtuel, la ligne du temps, etc.

 

Astrid : Il y aura donc moyen de commander en ligne ?

Thierry : C’est certainement notre objectif à moyen terme. Dans un premier temps, il faudra analyser la difficulté de gérer le calcul du prix de transport. Ce n’est pas simple vu toutes les combinaisons de produits que nous vendons et le nombre de pays que nous desservons. Par contre, il y aura certainement moyen de remplir un panier et de nous l’envoyer. Ce panier sera directement importé dans majuro, d’où un gros gain de temps pour nos account managers.

 

Astrid : Tu parlais aussi de campagnes digitales, peux-tu nous en dire plus ?

Thierry : On va communiquer beaucoup plus souvent. Disons 20% sur nos réalisations, 75% sur nos produits et 5% sur l’entreprise elle-même (les panneaux solaires par exemple).

Astrid : Communiquer de quelle façon ?

Thierry : A la base, il y a les newsletters. Ensuite on va continuer à publier le même contenu sur nos réseaux sociaux : linkedin, facebook et instagram. On va aussi faire un gros travail pour augmenter notre audience. Certaines publications seront « sponsorisées » afin d’être vues par le plus grand nombre. Nous le faisons déjà pour la vente privée d’ailleurs. On pourra aussi faire appel à des influenceurs.

 

Astrid : Est-ce que cela signifie que l’on vire 100% digital ?

Thierry : Certainement pas. L’approche classique reste très importante : la participation à une foire, la communication dans des revues spécialisées ou des échanges avec des radios comme nous l’avons fait pour la vente privée par exemple.

 

Astrid : Plus de digital, cela signifie aussi une évolution dans notre offre aux clients ?

Thierry : Oui en effet. On a commencé l’année dernière avec le mur vert. Cette année notre Père Noël virtuel rencontre un beau succès. Ma volonté est certainement de continuer à développer des interactions digitales pour nos clients. D’ailleurs, toutes les idées sont les bienvenues !

Contact us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

0

Start typing and press Enter to search